Jeudi 6 février 2014 au siège de la CNDH à Nouakchott

NOTE SUR LA JOURNEE

Participation. La journée a enregistré une  bonne affluence  de divers acteurs institutionnels et de la société civile (voir liste des participants).

 

Ouverture : Trois discours ont été prononcés : Présidente de la sous-commission Droits catégoriels ; Représentant de la Coopération Espagnole et  Secrétaire Général de la CNDH. Tous ont mis en exergue l’importance de la journée au plan de la promotion des droits.  Le SG a réaffirmé la volonté de sa structure de mettre en place des espaces de dialogues et d’échanges avec tous les acteurs pour la promotion des droits de l’homme. II a insisté sur le défi majeur de parvenir à la tolérance zéro dont la réalisation commande un large front pour poursuivre le plaidoyer. Son institution attend des propositions concrètes de cette journée. Enfin, le SG a remercié la Coopération Espagnole pour son appui constant et a salué la présence en nombre des organisations de la société civile.

Discussions et recommandations. Le programme de travail proposé  a permis d’entendre 4 communications introductives et d’engager des échanges. (Voir en annexe). Il ressort des communications (i) qu’il existe un avant-projet de loi criminalisant l’excision (i) que grâce aux actions conduites, la Mauritanie est passée d’un taux de prévalence de  71% à 69%, (iii) que les conséquences médicales des MGF sont largement diffusées et (iv) qu’une Fatwa des ulémas condamne sans appel les MGF. Chaque participant/participante a eu l’occasion de s’exprimer et de formuler des propositions. En synthèse, il est proposé à la CNDH :

De documenter un chapitre sur les MGF dans son prochain rapport.

De se concentrer sur le plaidoyer pour l’adoption de l’avant projet de loi. Sur la base d’une capitalisation de l’existant et d’un élargissement de la thématique pour la prise en charge des violences contre les filles et les femmes, la CNDH peut engager un dialogue avec les ministères  sectoriels en charge de ce dossier (Ministères en charge de la Femme et de la Justice) pour accélérer l’adoption de la loi.

D’organiser une rencontre avec  les députés  de la nouvelle chambre installée en janvier 2014 en vue de les sensibiliser sur l’avant-projet de loi en mettant à profit la présence de certaines députés femmes qui ont déjà une connaissance de la thématique des MGF.

D’impliquer les jeunes (filles et garçons) dans toutes les activités de la CNDH. En particulier organiser une journée spécifique sur les droits avec les jeunes et les écoles.

D’organiser des émissions sur les MGF à la TV et à la radio. Pour la radio, un participant journaliste de cet organe a offert son appui.

D’étudier la possibilité de faire  une mission de sensibilisation de Oulémas pour vulgariser la Fatwa dans certaines Wilayas à fort taux de prévalence justifié par des considérations religieuses (exemple Guidimakha).

 

Les travaux se sont déroulés dans le temps imparti (10h-14h). Dans son mot de clôture, le Secrétaire Général de la CNDH a remercié les participants et les participantes pour leur contribution. Il a promis de faire suivre une note de l’atelier.              

Télécharger le document et ses annexes.

PROJET CNDH / AECID

ATELIER PARTICIPATIF DE LA CNDH

 Nouakchott, Hôtel Tfeila,  30 et 31 Mars 2014.

PROJET DE PROGRAMME DE TRAVAIL DE L’ATELIER (Jour1 et jour 2)

 

Télécharger le Document.

 

Contexte

La présentation des rapports aux organes conventionnels, notamment au comité CEDEF est un processus déterminant dans le système de contrôle et de surveillance de l’état de la mise en œuvre des différentes dispositions de la Convention pour l’Elimination de la Discrimination à l’égard des Femmes.

La Mauritanie, Etat partie à la CEDEF doit présenter  régulièrement des rapports au Comité chargé de la surveillance et de l’application effective des dispositions de cette Convention.

 Par ailleurs, le mécanisme  de contrôle de la mise en œuvre des engagements internationaux de l’Etat vis –à-vis de la charte des Nations unies et du Conseil des Droits de l’Homme prévoit un processus parallèle de soumission des rapports, notamment par la société civile.

Dans ce cadre, il s’avère d’un intérêt particulier pour le Bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme d’appuyer le processus d’établissement des rapports alternatifs par la société civile.

  Télécharger le Document.

 

Hôtel Iman

23 au 24 avril 2014

   

PROGRAMME

 

 JOURNEE DU 23 avril 2014

 08H30 - 09H00 : Enregistrement des participants/es

 09H00 - 10H00 : Présentation des objectifs du séminaire

10H00 - 10H30 : Cérémonie d’ouverture officielle

 Ø  Discours du Représentant du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme ; 

Ø  Discours du Coordinateur général de la Coopération Espagnole (AECID) en Mauritanie ;

 Ø  Discours  du  représentant/e de la CNDH ;

 Ø  Discours d’ouverture du CDHAHRSC.

 10H30 - 11H00 : Pause Café

 11H00 -12H30 : Présentation sur les procédures de préparation du rapport du CEDEF.

 -     Présentation sur le rôle des rapports alternatifs.

-     Expérience mauritanienne de la société civile dans la préparation des rapports alternatifs

12H30 - 13H00 : Débat

13H00 - 14H30 : Pause déjeuner et Prière.

 14H30 -16H00 : Travaux de groupes.

  16H00 -16 H30 : Pause Café

 16 H30 -17 H00 : Reprise des travaux

 JOURNEE DU 24 avril  2014

09H00 -11H00 : Reprise des travaux de groupes

11H00 -11H30 : Pause Café

11H30 -14H00 : Reprise des travaux de groupes

 14H00-15H00 : Pause déjeuner

 15H00-16H00 : Restitution et débat

 16H10 : Clôture de l’atelier

Participation du SG de la CNDH, M. Déthié Sall, à la 27ème  Session du Comité International de Coordination des Institutions Nationales pour la protection et la promotion des droits de l’homme (CIC) du 12 au 14 mars 2014.

 Participation à la première session annuelle du Sous –comité d’accréditation (SCA)/ CIC du 17 au 23 mars 2014 ; il est à rappeler que la CNDH-Mauritanie  siège au SCA  au nom du  groupe Afrique aux côtés de ses pairs d’Amérique, d’Asie-Pacifique et d’Europe ; deux fois l’an la CNDH participe en sa qualité de membre aux sessions dudit SCA aux fins d’évaluer la conformité des Institutions nationales  aux Principes de Paris;

  http://nhri.ohchr.org/EN/Pages/default.aspx 

Cheikhnaba Ba - A l’occasion de la semaine de lutte contre la surdité, la Présidente de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, Mme Irabiha Abdel Wedoud, a contribué à la réussite de la première opération d’appareillage des malentendants grâce à la mobilisation des médecins ORL mauritaniens regroupés au sein de ‘’l’initiative Vaincre la Surdité’’ en partenariat avec le Ministère de la Santé et l’ONG américaine ‘’ Starkey Hearing Fondation’’.

Cette opération est également mise en œuvre en collaboration avec les médecins ORL du Sénégal, que dirige le professeur Malik Diop, de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Télécharger le Document .

Atelier de Formation pour les Organisations de la Société Civile Mauritanienne sur l’élaboration du rapport alternatif aux recommandations de la CEDEF.

 

L’atelier s’est tenu les 23 et 24 avril 2014 à l’hôtel Iman, avec une participation de 30 personnes et l’appui technique du Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits Humains. Cet atelier fait partie des travaux que, depuis le mois de novembre 2013, se tiennent dans le cadre de l’Espace de Dialogue pour les Droits des Femmes.

Télécharger le Document.

Atelier de Formation pour les Organisations de la Société Civile Mauritanienne sur l’élaboration du rapport alternatif aux recommandations de la CEDEF.

 

L’atelier s’est tenu les 23 et 24 avril 2014 à l’hôtel Iman, avec une participation de 30 personnes et l’appui technique du Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits Humains. Cet atelier fait partie des travaux que, depuis le mois de novembre 2013, se tiennent dans le cadre de l’Espace de Dialogue pour les Droits des Femmes.

Télécharger le Document 

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), en partenariat avec l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), a tenu les 30 et 31 mars 2014 un atelier /réunion interne pour la réorganisation du travail et la planification stratégique de la CNDH. Cet atelier /réunion interne est une des activités prévues dans le projet Renforcement CNDH/ACID, où on a compté sur la participation des membres et du personnel permanent de l’organisation. 

Télécharger le Document.